CHARLES X (1757-1836)

Lettre autographe signée “Charles Philippe” à Charles de Barentin
Edinbourg, 4 mars 1803, 1 p. in-4, adresse avec restes de cachet de cire noire.

“Je me promets de nos dispositions habituelles a vous employer pour tout ce qui interesse le service du Roi mon frere et le mien”

EUR 950,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

CHARLES X (1757-1836)

Lettre autographe signée “Charles Philippe” à Charles de Barentin
Edinbourg, 4 mars 1803, 1 p. in-4, adresse autographe avec restes de cachet de cire noire.

Charles X, alors en exil, renouvelle sa confiance au dernier garde des Sceaux de Louis XVI


“Je viens Monsieur, de charger M. Dutheil de vous communiquer des instructions que je lui ai donné, par lesquelles vous serés informé de ce que je desire, et de ce que je me promets de nos dispositions habituelles a vous employer pour tout ce qui interesse le service du Roi mon frere [le futur Louis XVIII] et le mien. Je me suis attaché d’autant plus facilement aux mesures que j’ai adopté, quelles me donneront des occasions encore plus frequentes de vous marquer ma confiance, ainsy que les sentiments de veritable estime et d’affection que vous me connoissés pour vous Monsieur, et dont je vous renouvelle l’assurance avec beaucoup de plaisir.
Charles Philippe”


Le comte d’Artois, futur Charles X, est l’un des premiers à émigrer, le 16 juillet 1789. Il parcourt les diverses cours de l’Europe pour chercher des défenseurs à la cause royale. Pendant ses années d’exil, il se rend en Grande-Bretagne où il passe le reste de la Révolution et du Premier Empire. Il fut accusé par Napoléon 1er dans son testament d’avoir entretenu les hommes qui cherchèrent à l’assassiner, tentative qui fut l’origine de la mise à mort du duc d’Enghien.