EUGÉNIE, de Montijo, Impératrice (1826-1920)

Lettre autographe signée « Eugénie » sur papier de deuil à Jane Thorne
St Cloud, le 26 septembre 1860, 2 p. 1/8 in-8, enveloppe autographe jointe

“Je suis tellement sous l’impression douloureuse de la perte que je viens de faire qu’il me semble que je sors d’un pénible sommeil”

EUR 1.200,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

EUGÉNIE, de Montijo, Impératrice (1826-1920)

Lettre autographe signée « Eugénie » sur papier de deuil à Jane Thorne, Baronne de Pierres
St Cloud, le 26 septembre 1860, 2 p. 1/8 in-8, enveloppe autographe jointe

L’impératrice pleure la mort soudaine de sa sœur Paca (Maria Francisca de Sales), survenue dix jours plus tôt


« Je vous remercie de votre lettre ma chère madame de Pierres. Je suis tellement sous l’impression douloureuse de la perte que je viens de faire qu’il me semble que je sors d’un pénible sommeil, et que rien de ce qui s’est passé n’est vrai. En effet comment cela pourrait-il être autrement j’avais saisi ma bien aimée sœur pleinne [sic] de vie et à présent je ne trouve plus que le vide autour de moi, les marques de sympathie que je reçois sont pourtant un adoucissement à ma douleur, et je vous remercie de tout cœur de votre bonne lettre. Je vous embrasse en recommandant ma sœur à vos prières. Eugénie »


Maria Francisca de Sales (1825-1860) fut diagnostiquée en 1959 de la turberculose. Alors installée à Madrid, L’impératrice Eugénie fit tout son possible pour rappatrier sa sœure malade à Paris. Elle meurt le 16 septembre 1860 à l’age de 35 ans.

Jane Thorne, Baronne de Pierres (1821-1873) est une aristocrate, dame du Palais de l’impératrice Eugénie de Montijo. Jane Thorne est une aux dames d’honneur représentées avec Eugénie dans le célèbre tableau de Franz Xaver Winterhalter.

On joint : Un tirage albuminé d’époque (c. 1870) de la famille impériale (quelques taches)

Provenance : Famille de Pierres