GONCOURT (de), Edmond (1822-1896)

Lettre autographe signée « Edmond de Goncourt » à Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
S.l, 5 février [18]87, 1/2 p. in-8° avec enveloppe autographe oblitérée

« Les paresses de la vieillesse creusent des séparations entre des gens faits par leur goût d’art et peut-être aussi par leur réactionnarisme »

EUR 300,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

GONCOURT (de), Edmond (1822-1896)

Lettre autographe signée « Edmond de Goncourt » à Charles-Philippe de Chennevières-Pointel
S.l, 5 février [18]87, 1/2 p. in-8° avec enveloppe autographe oblitérée
Taches éparses, trace de pliure centrale

Edmond de Goncourt remercie son correspondant de l’avoir cité, ainsi que son frère Jules, dans un ouvrage tout récemment paru


« Cher ami,
Je vous remercie du fond du cœur de la gentillesse et de l’amitié des paroles avec lesquelles vous parlez des deux frères dans vous souvenirs et regrette vivement que les paresses de la vieillesse creusent des séparations entre des gens faits par leur goût d’art et peut-être aussi par leur réactionnarisme, faits pour vivre un peu coude à coude.
Mes amitiés
Edmond de Goncourt »


Edmond de Goncourt fait vraisemblablement ici référence à l’ouvrage de Charles-Philippe de Chennevières-Pointel  Souvenirs d’un directeur des beaux-arts, Paris, éd. L’Artiste, 1883-1889