HUGO, Victor (1802-1885)

Lettre autographe signée « V.H. » au pasteur Nathanaël Martin-Dupont
Hauteville House, 3 7bre [septembre 1868], 1 p. in-12° sur papier de deuil

« La grande âme qui est dans la grande clarté voit que je pleure, et sait que j’espère »

EUR 1.800,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

HUGO, Victor (1802-1885)

Lettre autographe signée « V.H. » au pasteur Nathanaël Martin-Dupont
Hauteville House, 3 7bre [septembre 1868], 1 p. in-12° sur papier de deuil
Encre légèrement pâlie, petit trou sur le deuxième feuillet sans atteinte au texte

Victor Hugo pleure la mort de son épouse Adèle


« Oui, noble cœur, j’aime.
Oui, noble esprit, je crois.
Au seuil de ma maison, à Hauteville, vous avez lu : Ama
[aime], crede [crois]. La grande âme qui est dans la grande clarté voit que je pleure, et sait que j’espère.
Votre ami. V.H. »


Ce billet est écrit en réponse aux condoléances envoyées par le pasteur Martin-Dupont pour la mort de Mme Victor Hugo.
Adèle Foucher Hugo succombe une semaine plus tôt d’une congestion cérébrale à Bruxelles, le 27 août 1868. Elle est inhumée à Villequier auprès de leur fille chérie Léopoldine, disparue tragiquement dans une noyade en 1843. Proscrit par le Second Empire, Hugo ne pourra suivre le cercueil de sa défunte épouse que jusqu’à la frontière franco-belge.

Référence :
Victor Hugo – Anecdotique, éd. N. Martin-Dupont, Stock, 1904, p. 215