NADAR JEUNE, Adrien Tournachon (1825-1903)

Lettre autographe signée “Adrien” à Alcide-Joseph Lorentz
[Paris], 6 janvier 1858, 1 p. in-8 à en-tête gaufré, adresse autographe au verso

“J’ai affaire indispensable à traiter…”

EUR 650,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

NADAR JEUNE, Adrien Tournachon (1825-1903)

Lettre autographe signée “Adrien” au peintre et illustrateur Alcide-Joseph Lorentz
[Paris], 6 janvier 1858, 1 p. in-8 à en-tête gaufré, adresse autographe au verso
Quelques taches et brunissure en mage inférieure, résidu de cachet de cire

Très rare lettre de Nadar Jeune, frère cadet de Félix Tournachon Nadar


“Ma vielle,
Si tu veux venir demain matin chez moi nous recauserons de l’affaire de ce soir – si je te dérange mon ami, c’est que j’ai affaire indispensable à traiter et ne puis me rendre moi même chez toi.
Tibi
Adrien
PS : Si tu peux à 9 heures bene”


Cela concerne vraisemblablement l’affiche publicitaire lithographiée pour l’atelier Nadar diffusée en 1858, date de cette lettre.
Notons que l’année précédente un arrêt de la Cour impériale de Paris restitut la propriété exclusive du pseudonyme Nadar à son frère aîné Félix Tournachon, sous lequel ce dernier signera ses écrits et qui sera utilisé par son atelier photographique sous la gouverne de son fils. En effet, le pseudonyme Nadar avait d’abord été utilisé par une société constituée autour de Adrien Tournachon, sous les formes Nadar jeune et Nadar jne, provoquant parfois la confusion.