TALLIEN, Thérésa Cabarrus, dite Madame (1773-1835)

Lettre autographe signée “Princesse de Chimay” à un ami
S.l, 27 mai [circa 1816], 2 pages in-8 sur bifeuillet

“par grace par charité par tout ce qui vous plaira mon ami soyez humain”

EUR 450,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

TALLIEN, Thérésa Cabarrus, dite Madame (1773-1835)

Lettre autographe signée “Princesse de Chimay” à un ami
S.l, 27 mai [circa 1816], 2 pages in-8 sur bifeuillet
Traces de pliures d’époque

Belle supplique de Notre-Dame de Bon Secours pour venir en aide à une dame incarcérée 


“Je ne dois pas avoir besoin de vous dire mon vaillent [sic] ami que j’ai vivement regreté de ne pas m’être trouvée cher moi hier ; j’avois été cherché le beau tems à la campagne ou effectivement j’en ai trouvé un passable, mais comme les joies de ce monde ne sont rien moins que parfaites pour moi, en arrivant on m’a dit que mon voyage m’avoit fait perdre votre visite.
Vous serez aussi barbare que ch. Mais qui a peut être pour être sérieusement barbare des raison que vous ne pouvez pas avoir, si vous laissez Mme Barbault à St Michel elle périra de honte, de maladie et de désespoir – Vous n’avez point envoyé le médecin qui devait constater son état de souffrance et autoriser la translation dans une maison de santé –  par grace par charité par tout ce qui vous plaira mon ami soyez humain, généreux, sensible ce dernier mot aurait suffi et envoyer Mme B dans le F[aubour]g Poissonnière – je vous coute une petit lettre qui vous prouvera que la grace que je vous demande est urgente –
Je vous envoi cette lettre à l’assemblée parce que vous pourrez si vous êtes aimable et bon en parler de suite avec le Garde des Seaux.
Adieu mon ami faites encore cette bonne action, c’est la meilleure manière d’employer le tems et puis je vous en aimerai d’avantage n’est-ce pas là une raison déterminente ? – Nous verrons –
Princesse de Chimay”


Cette lettre traduit l’héritage de l’image que Madame Tallien donna pendant la révolution en usant de son influence (et celle de son mari Jean-Lambert Tallien), ainsi le proconsul apporta moins de sévérité dans l’exécution des décrets du comité de salut public sous la Terreur. Son dévouement va lui valoir le surnom de Notre-Dame de Bon Secours, avant de devenir Notre-Dame de Thermidor pour avoir causé la chute de Robespierre.