[RIMBAUD] DELAHAYE, Ernest (1853-1930)

Lettre autographe signée “Ernest Delahaye” à Marcel Coulon
Maisons-Laffitte, 8 juin 1929, 2 p. in-12, enveloppe autographe jointe

“J’attendrai « avec gourmandise », comme s’exprimerait l’homme d’Une Saison en Enfer”

EUR 1.200,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

[RIMBAUD] DELAHAYE, Ernest (1853-1930)

Lettre autographe signée “Ernest Delahaye” à Marcel Coulon
Maisons-Laffitte, 8 juin 1929, 2 p. in-12, enveloppe autographe jointe

Jolie lettre de l’ami d’enfance de Rimbaud, reprenant un extrait de Mauvais Sang dans l’attente d’un prochain volume consacré au poète


“Cher Monsieur Coulon,
Veuillez excuser ce format : c’est pour être plus léger, la poste est sévère.
[Georges] Izambard me charge de vous transmettre la Revue Méditerranéenne, c’est-à-dire une coupure envoyée par l’Argus.
N’est-ce pas ? Comme il est joli, son article, et que l’étude puissante publiée par vous dans le Mercure a eu un résultat que vous pouvez bien ne pas avoir attendu : rendre ses vingt ans à l’ami. Je pourrai dire : à l’auteur de Rimbaud.
Et j’attendrai – « avec gourmandise », comme s’exprimerait l’homme d’Une Saison en Enfer – ce volume de Marcel Coulon.
Votre, bien cordialement,
Ernest Delahaye”


Delahaye fait ici référence à l’article publié par Georges Izambard (1848-1931) « Les lettres truquées d’Arthur R. », La Revue méditerranéenne [Tunis], avr. 1929, p. 737-744.
Georges Izambard est un professeur de rhétorique qui eût pour élève Arthur Rimbaud et avec lequel il se lia d’amitié.

Ce que Delahaye attend “avec gourmandise” est l’ouvrage à paraître de Marcel Coulon La vie de Rimbaud et son œuvre, Mercure de France, 1929.

“Avec Gourmandise” est une allusion à l’un des plus célèbres poèmes d’Une Saison en Enfer : Mauvais sang.

“J’attends Dieu avec gourmandise. Je suis
de race inférieure de toute éternité”