[RIMBAUD] DELAHAYE, Ernest (1853-1930)

Lettre autographe signée « Ernest Delahaye » à Marcel Coulon
Maisons-Laffitte, 8 juin 1929, 2 p. in-12, enveloppe autographe jointe

« J’attendrai “avec gourmandise”, comme s’exprimerait l’homme d’Une Saison en Enfer »

EUR 1.200,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

[RIMBAUD] DELAHAYE, Ernest (1853-1930)

Lettre autographe signée « Ernest Delahaye » à Marcel Coulon
Maisons-Laffitte, 8 juin 1929, 2 p. in-12, enveloppe autographe jointe

Jolie lettre de l’ami d’enfance de Rimbaud, reprenant un extrait de « Mauvais Sang » dans l’attente d’un prochain volume consacré au poète


« Cher Monsieur Coulon,
Veuillez excuser ce format : c’est pour être plus léger, la poste est sévère.
[Georges] Izambard me charge de vous transmettre la Revue Méditerranéenne, c’est-à-dire une coupure envoyée par l’Argus.
N’est-ce pas ? Comme il est joli, son article, et que l’étude puissante publiée par vous dans le Mercure a eu un résultat que vous pouvez bien ne pas avoir attendu : rendre ses vingt ans à l’ami. Je pourrai dire : à l’auteur de Rimbaud.
Et j’attendrai – « avec gourmandise », comme s’exprimerait l’homme d’Une Saison en Enfer – ce volume de Marcel Coulon.
Votre, bien cordialement,
Ernest Delahaye »


Delahaye fait ici référence à l’article publié par Georges Izambard (1848-1931) « Les lettres truquées d’Arthur R. », La Revue méditerranéenne [Tunis], avr. 1929, p. 737-744.
Georges Izambard est un professeur de rhétorique qui a eu pour élève Arthur Rimbaud. Ils développent par la suite une forte amitié.

Ce que Delahaye attend « avec gourmandise », c’est l’ouvrage à paraître de Marcel Coulon La vie de Rimbaud et son œuvre, Mercure de France, 1929.

« avec Gourmandise » est une allusion à l’un des plus célèbres poèmes d’Une Saison en Enfer : « Mauvais sang ». Le passage en question est le suivant :
« J’attends Dieu avec gourmandise. Je suis de race inférieure de toute éternité »