SAND, George (1804-1876)

Lettre autographe signée “GSand” [à Paul Porel]
Nohant, 28 mai [18]76, 1 page in-8 à l’encre noire

L’une des toutes dernières lettres de George Sand, quelques jours avant sa mort

EUR 2.800,-
Ajouter à la sélection
Fiche descriptive

SAND, George (1804-1876)

Lettre autographe signée “GSand” [à Paul Porel]
En-tête monogrammé G S à sec
Nohant, 28 mai [18]76, 1 page in-8 sur bifeuillet, à l’encre noire

Emouvante lettre, l’une des toutes dernières de l’écrivaine, moins de 10 jours avant sa mort


“Merci de cette bonne nouvelle, mon cher enfant. J’écris tout de suite à mon gros [Léopold] Barré combien je suis heureuse. Tu es bien gentil de me l’avoir annoncée. J’espère toujours aller à Paris avant la fermeture de l’Odéon, pour t’applaudir et te renouveler l’injonction de venir nous voir aux vacances d’été.
GSand
Nohant, 28 mai 76″


Cette émouvante lettre est l’une des toutes dernières de George Sand. Après les trois lettres écrites ce 28 mai (l’une à Mademoiselle Marguerite Thuillier, l’autre à son docteur Henri Favre et enfin celle-ci), et une note dans l’Agenda le 29 mai, elle reprendra la plume une dernière fois le 30 pour écrire à son neveu Oscar Cazamajou (Corr. XXIV, p. 638)

Morte le 8 juin 1876 d’une occlusion intestinale, George Sand éprouvait déjà des douleurs en ce 28 mai comme en témoigne sa lettre adressée au docteur Henri Favre : Je me demande où je vais et s’il ne faut pas s’attendre à un départ subit un de ces matins. J’aimerais mieux le savoir tout de suite que d’en avoir la surprise“. Son état se détériorera le 30 mai avant que les symptômes ne s’aggrave considérablement le 3 juin. Le , en pleine agonie, elle murmure à sa fille Solange, qui lui prodigue les soins, et à sa belle-fille Lina Calamatta : « Adieu, adieu, je vais mourir ». Elle s’éteint le 8 juin à 10:00 du matin dans sa 72ème année.

Paul Porel (1843-1917) est un acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français. Il a été marié à la comédienne Réjane et a été proches des milieux littéraires et musicaux en fréquentant notamment Alphonse Daudet, Emile Zola, Léon Hennique, George Sand, Gabriel Fauré etc.

Cette lettre, inédite à la correspondance éditée par Lubin, figurera dans le prochain volume des Nouvelles lettres retrouvées.

Provenance : Archives de René Vallet