VALÉRY, Paul (1871-1945)

Autograph letter signed « Paul Valéry » to Pierre Camo
Paris, 40 rue de Villejust, September 1923, 3 pages in-8

“Sending a kind of flower through the vain network of latitudes”

EUR 350,-
Add to Selection
Fact sheet

VALÉRY, Paul (1871-1945)

Autograph letter signed « Paul Valéry » to Pierre Camo
Paris, 40 rue de Villejust, September 1923, 3 pages in-8
Central fold mark

Beautiful poetic letter from Paul Valéry about the Pleiade


“Mon cher confrère,

Je ne m’attendais pas qu’il me vint de si loin une lettre si charmante.
Mais enfin c’est un acte gracieux et naturel de poète que de dédaigner la distance et que d’envoyer une sorte de fleur à travers le vain réseau des latitudes. Je suis tout à fait touché de ce geste auquel je voudrais répondre un peu mieux que je ne fais. Mais si je suis si accablé d’une correspondance sans pitié, et d’ailleurs si fatigué que je ne sais que dire merci, sans l’articuler comme je le devrais, m’adressant à un poète de votre pure et rare qualité.
Pardonnez-moi et croyez à mes sentiments très reconnaissants, comme à une profonde estime.

Paul Valéry

Quant à la question du jury de la Pléiade, je vous avoue que j’en suis peu informé. J’ai assisté de corps à la séance finale, ou j’ai appris le nom du lauréat… il est vrai que je n’avais pu véritablement examiner les ouvrages des concurrents.
Mais j’estime que nous n’avons pas à tenir compte des questions qu’il plait à tel ou à tel de nous poser.
Nous sommes jury et non tribunal, et n’avons pas à motiver.
Et puis je n’aperçois pas du tout de quel droit et sur quoi fondé, un quidam, fut-il journaliste, nous mettrait des questions sous le nez.”


After the First World War, Paul Valéry became a kind of official poet, immensely famous and filled with honors. In 1924, shortly after this letter was sent, he became president of the French PEN club, and was elected a member of the French Academy the following year.

Pierre Camo (1877-1974) is a French magistrate and poet. He made a long stay in Madagascar, which inspired many of his texts.